Le Blog Smartly.io

Kalle Tiihonen

Optimisez votre performance publicitaire avec la bonne enchère

By Kalle Tiihonen on Aug 21, 2018 3:51:14 AM
optimize photo

Facebook® propose l'une des plus grandes enchères sur Internet qui permet à toute personne qui le souhaite d'acheter des espaces publicitaires sur Facebook. Cependant, cette vente aux enchères ne fonctionne pas comme une vente aux enchères traditionnelle : ce n’est pas forcément la meilleure offre qui l’emporte. Une publicité performante – c’est-à-dire une publicité qui génère, par exemple, un taux de clics élevé et un engagement positif – avec une combinaison d'enchères suffisamment élevées, vous permettra de remporter l’enchère et de diffuser votre annonce sur Facebook.

Sélectionner le type d'enchère le plus approprié vous permettra d’améliorer les performances de votre campagne. À l'heure actuelle, Facebook propose quatre options différentes : le Coût par clic (CPC), le Coût par mille impressions (CPM), le CPM optimisé (oCPM), et le Coût par action (CPA). Il n'y a pas de règle qui permette de sélectionner la meilleure option ; je vous recommande donc de toutes les tester. Néanmoins, voici quelques conseils pour vous aider à évaluer les résultats de vos tests.

Le Coût par clic est l'un des types d'enchère les plus utilisés car il donne des résultats stables et est facile à comprendre : vous ne payez que les clics. Si vous souhaitez obtenir des likes, des commentaires, des partages ou des clics, c’est l’option idéale.

Une autre option très courante est le Coût par mille impressions : vous payez lorsque quelqu'un voit votre annonce. Le CPM fonctionne mieux avec des audiences très ciblées, telles que les petites audiences personnalisées et les audiences similaires, et pour optimiser la portée de la campagne.

Le CPM optimisé est le type d'enchère le plus innovant inventé par les ingénieurs de Facebook. Il identifie les personnes de votre audience les plus susceptibles d’effectuer une action spécifique – par ex. acheter un produit sur votre boutique en ligne – en voyant votre annonce. Cependant, l’oCPM nécessite un grand nombre de données afin d’identifier les bonnes personnes parmi une large audience. L’oCPM n'est pas recommandé si votre audience cible est inférieure à 100 000 personnes ou si votre ensemble d'annonces génère moins de 25 conversions par jour.

Le premier jour de votre campagne est très important : atteindre un taux de clics et des taux de conversion élevés sont des facteurs de réussite cruciaux, en particulier avec l’oCPM. Plus la campagne génère de clics et de données de conversion, plus l'algorithme de l’oCPM devient intelligent. Si vous ne parvenez pas à obtenir les 25 conversions quotidiennes avec l’oCPM, vous pouvez essayer de modifier l'action en remplaçant l’achat depuis une boutique en ligne par la redirection vers une page d’accueil ou par une étape supérieure dans l'entonnoir de conversion.

Le coût par action utilise le même algorithme que l’oCPM, mais ne fonctionne que pour les installations d'applications mobiles, les likes de pages, les demandes d'offre, et les clics sur des liens. Alors que pour le CPM et l’oCPM, vous payez pour le nombre d’impressions, avec le CPA, vous ne payez que le montant correspondant au nombre de conversions effectives.

Pour conclure sur cette question : si les enchères ne représentent qu’une partie de l’optimisation des performances marketing, elles n’en restent pas moins un élément crucial. Si vous ne comprenez pas bien les concepts de base, vous ne remporterez pas les bonnes enchères ce qui aura pour conséquence que vous aurez du mal à publier vos annonces, ou paierez trop cher pour leur publication.

Derniers articles sur les enchères publiés sur notre blog :

Facebook® est une marque déposée de Facebook Inc.

Back to blog